• English
  • Español
05 59 39 02 38

LE MOT DU DIRECTEUR

Fondation :

L’histoire de notre collège, autant qu’en témoigne la mémoire de ses fondateurs, et pour l’emplacement qu’il connait aujourd’hui, remonte à la fin du XIXième  siècle. Une école primaire avec son dortoir a d’abord ouvert ses portes au 1er de la rue Palou en 1888 sur le terrain que la famille du même nom possédait depuis longtemps. C’est par la volonté des familles chrétiennes Oloronaises, très attachées à l’enseignement privé, que cette belle entreprise a pu voir le jour.

Malgré les tourmentes de la loi de séparation de l’Église et de l’état et deux guerres mondiales, le collège a tenu bon jusqu’à devenir aujourd’hui un ensemble scolaire collège et lycée dont la réputation s’est étendue dans tout le bassin Oloronais et jusqu’au-delà de la frontière espagnole.

J’ai l’honneur de diriger cet établissement depuis la rentrée de septembre 2018, après une succession de directeurs qui ont su, par leur talent et leur clairvoyance, assurer une pérennité dont on mesure encore tous les effets aujourd’hui.

Notre projet d’établissement repose sur trois grands piliers :

Le bilinguisme d’abord et son vaste projet a vu le jour en 2014. Le travail commun avec les écoles Jeanne d’Arc et Notre Dame de notre réseau local ont permis l’enseignement des disciplines non linguistiques en espagnol dès la classe de sixième, assurant une parfaite continuité avec ces deux écoles primaires.

Pour l’EPS ensuite, nos élèves peuvent pratiquer dans la section sportive l’escalade dès le collège et poursuivre au lycée avec en plus les pratiques de la musculation et du badminton.

Enfin, les arts plastiques ont une place importante à Saint Joseph avec l’option de 3 heures au lycée et la spécialité arts plastiques de 4h en première et 6 heures en terminale. Les programmes ambitieux sont appuyés par différents projets artistiques menés en partenariat avec des artistes plasticiens et des structures locales. Des spectacles, des visites d’expositions ou des séjours culturels offrent aux élèves une ouverture sur l’extérieur propice à la création.